Information utile au sujet des handicaps


Combien de personnes au Canada vivent avec un handicap de mobilité?​
Au Canada, la moyenne nationale est 14,5 %. En Ontario, la moyenne est 16,5 %. Un strict total minimum de 2 millions de personnes uniquement en Ontario a un handicap et la majorité a un handicap physique ou un problème lié à la mobilité. Huit personnes handicapées sur dix utilisent un appareil fonctionnel, y compris des cannes ou des déambulateurs.

Quelles sont les principales catégories de handicaps, les degrés de sévérité et les causes?
Les problèmes les plus communs qui sont indiqués sont la mobilité, la flexibilité et la douleur. Il y a trois réalités en matière d’un handicap physique :
  1. Visible : (fauteuil roulant); 
  2. N’est pas si visible : (arthrite sévère, affection pulmonaire ou maladie cardiaque chronique) n’est pas immédiatement évident, mais peut affecter la capacité de monter des escaliers, de rester debout pendant de longues périodes de temps ou même de se déplacer à l’autre côté de salles; 
  3. Facteur de vieillissement : les personnes qui développent un handicap physique en vieillissant. Le vieillissement et le handicap ont tendance à aller ensemble.

Quel est le profil d’âge des personnes handicapées?

La moyenne est 4,4 % pour les personnes âgées de 15 à 24 ans. La tranche d’âge moyen est à 16 % et 65 ans et plus est à 43 %. Ajoutez la population croissante d’aînés qui ont un handicap physique et le nombre total est entre 2,5 et 2,8 millions de personnes. 

Est-ce que les personnes handicapées vivent dans des régions urbaines ou rurales?​
Les personnes handicapées vivent partout dans des régions urbaines et rurales. Cependant, la plus forte concentration urbaine est principalement en raison de la disponibilité et des types de services et d’aménagements disponibles. En ce moment, 45 % des personnes handicapées vivent au sein de la région de Toronto.

Comment est-ce que les handicaps présents à la naissance diffèrent comparés à ceux qui sont acquis plus tard dans la vie?
Si une personne est née avec un handicap (la paralysie cérébrale, le syndrome de Down, une lésion cérébrale à la naissance, etc.) la personne vieillira avec ce handicap. Un handicap acquis est souvent le résultat d’un accident, d’un traumatisme, d’un ACV ou de maladies acquises plus tard dans la vie. À noter, les traumatismes crâniens, les accidents qui causent des handicaps, les traumatismes, et les ACV croissent.

Est-ce qu’un handicap de mobilité est toujours visible?
Toutes les personnes handicapées n’utilisent pas un fauteuil roulant. Certaines maladies telles que la sclérose en plaques ne sont pas toujours visibles, mais elles restreignent également la mobilité.

Est-ce que la limitation de la mobilité est la même chaque jour et tout au long de la journée?​
Plusieurs handicaps peuvent être d’une nature épisodique et plusieurs défis alterneront d’un défi minimal à une restriction sévère dans un jour ou une semaine.

Dans quelle mesure les personnes qui ont des handicaps de mobilité ont aussi un autre genre de handicap?
L’incidence de handicap physique qui connaît la plus rapide croissance est les handicaps multiples. Un ACV peut engendrer un traumatisme crânien, qui s’ajoute aux handicaps physiques neurologiques.

Si vous voyez une personne qui sort d’une voiture avec un permis de stationnement pour les personnes handicapées, et elle marche sans canne ou appareil fonctionnel, est-ce qu’elle triche? 
Les handicaps épisodiques peuvent créer une fatigue extrême et ils peuvent fluctuer au cours de la journée. Pouvoir stationner plus près d’un édifice permettra à la personne de marcher plus facilement ou de porter plus facilement des objets à la voiture.

Comment est-ce qu’une personne devrait demander si quelqu’un a un handicap de mobilité?
Nous sommes tous un instrument et nous devrions être là pour aider à atteindre la participation efficace maximale de cette personne. Concentrez-vous sur comment subvenir plus efficacement aux besoins de la personne au lieu de vous concentrer sur le handicap. « Devrais-je connaître des considérations spécifiques en matière de l’accessibilité? » Aurez-vous besoin d’aide? »

Que sont les soins d’auxiliaires?
Les soins d’auxiliaires sont un service de soutien personnel pour les personnes handicapées. Ce service peut inclure l’hygiène personnelle et la toilette, l’aide à des rendez-vous médicaux, la gestion du ménage, ou bien aller à un événement.

Qui a besoin de ce soutien?
N’importe qui, à n’importe quel âge, qui vit avec un handicap qui a une dextérité, mobilité ou flexibilité restrictive a besoin de soutien.

Où est-ce que l’on obtient des soins d’auxiliaires?​
La Marche des dix sous du Canada est parmi les plus grandes au Canada, en plus d’autres. Uniquement en Ontario, nous fournissons des services à environ 68 000 ménages qui exigent des soins d’auxiliaires, en plus de service ponctuel et des réservations d’événements.

​Quels stéréotypes sont communs au sujet de personnes qui ont des handicaps de mobilité?
Malheureusement, il y a plusieurs stéréotypes au sujet de personnes handicapées tels que : assumer que la personne a aussi une plus basse aptitude mentale; qu’elle ne peut pas mener une vie productive, avec une carrière, une famille et des voyages; que les personnes sont confinées à des fauteuils roulants; que la personne a toujours besoin d’aide (comme toutes les autres personnes, demandez tout simplement); que la personne est digne de pitié et de tragédie personnelle; ou que la personne est brave, courageuse ou inspirante, car elle a une vie vécue avec un handicap.

​​​​​​​

Share via:
Click to Share on Facebook

Recommend and Like:

The Advocate Newsletter

Join our Mailing List

Join our Mailing list and receive our March of Dimes Dime Times Newsletter. Simply enter your name and email address after you click the button below to start receiving our newsletter

.


Imagine Canada Logo
The Standards Program Trustmark is a mark of Imagine Canada​ used under licence by March of Dimes Canada.